Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 17:12

mouton-écorché

 

On dépèce bien les bêtes à poils. Et à sang. Elles renâclent les vers à travers leur laine suitante. Hier son aïeul a vu le couteau, aujourd'hui, il voit la machine de métal, et toujours ayant vu, et voyant, ils verront les yeux blancs et le bras raide de l'homme.

Gloire pour la viande rôtie et noire, gloire pour la laine que l'on veut immaculée. Conspué est le frêle squelette, la triste chair qui portent la marchandise. Le mouton n'est qu'épuisement au labeur de l'existence programmée, préméditée, désolée.

 

C'est la première des grandes peintures pour le Projet performance animal

Partager cet article

Repost 0
Published by June - dans Anima
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les songes du Lotophage
  • Les songes du Lotophage
  • : Des créations, un petit univers. Une expérience littéraire dans le cadre d'un journal intime sensitif et artistique.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives