Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 20:59

nu-de-dos

 

La ligne s'épanchait tranquillement le long du couvre-lit, les turbulences réfrénées au choc, dernier glissement assoupi aux creux des reins. Un contour seul, l'espace aucune prise, dedans et dehors, intérieur extérieur, le blanc s'insinue, ne faire qu'un avec les choses comme évidées.

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 20:32

carnet-expérimentation15

 

Acrobate femelle Pierrot, au corps renversé, batifole les pieds dans les étoiles striant les cieux de plomb rutilant. Le territoire se floute, les comètes moribondes pleurent sur la beauté de la nuit. Sa gibbeuse silhouette quitte un instant la terre pour adorer le firmament.

 

 

carnet-expérimentation16

 

La plaine est jaune, toute neigeuse de flocons luminescents. On sent une évaporation, les goutelettes s'humectent en nombres premiers. L'arbre ravissant disparaît peu à peu dans la brume éclatante.

Repost 0
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 20:16

arbre-sang

 

L'arbre dégouline quelque peu en amas gonflés et juteux. Le sang est mûr, prêt à être recueilli à point dans des vasques transparentes. Les racines filandreuses échardent le sol coupant de silices. Ciel qui prend ses aises, le bleu purifiant.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 20:11

filles-sans-visage

 

Grillage séduit les pomettes enfantines, les poignets pâles se rejoignent. La pluie est noire ce matin, les filles se posent sur des bancs de pierre mouillés. Les barres, métal fusionné, scintille ses lignes ferreuses, une ombrelle, un masque légèrement s'incurve.

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 20:07

poulpe

Variation, graphique cette fois, autour de la figure de Poulpy.

Dichromie, pourfendre le blanc, s'inscrire encre et chair et pourtant absoudre le volume, refaire de l'espace un prétexte au motif, aux lignes tranchantes qui séparent soigneusement, le dedans du dehors.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 01:21

Dislocation impeturbable. Tempérament au corps matériau crâne exhumé en paraphrases cinglantes onomatopées.

 

carnet-expérimentation13

 

Les sabots balants, les oreilles pendantes, liquéfaction oesophagienne, s'enlacent en peau tannée et poils érectiles.

 

carnet-expérimentation14

 

Le chat à l'oiseau saigné, se tord en masse compacte, tout dodu de fierté. Le chien au premier acte, s'est ennuyé...

Repost 0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 23:30

carnet-expérimentation11

 

Profusions, couches, empâtements, dégringolades, juxtapositions, surimpressions, aplats empilés. Pratique quelque peu obsessionnelle à récupérer déchets de couleurs inutilisées, tout garder ne rien perdre, ne rien jeter, sur les feuilles blanches, tout badigeonner.

 

carnet-expérimentation12

Repost 0
5 février 2013 2 05 /02 /février /2013 18:36

étude-marécage

 

Le marécage, thème prédilection, espace et temps à la fois, comme une époque, déjà l'humidité poisseuse.. Clos et intérieur. Respirations de glaise et d'eau rance et verte. Les brûlures d'orange et de mauves chauds de l'été...

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
3 février 2013 7 03 /02 /février /2013 19:14

portrait-bandelettes

 

La peau se défait infirme flétrissure, le bandelage se déroule en lanière pansement de l'âme. Les yeux bandés, tu ne peux supporter la lumière qui aveugle jusqu'à ton cerveau fébrile. Il y a les pleurs qui suintent comme une graisse opaque obstruant la porosité de ta chair. Alors le poison s'amasse au coeur, précipice infructueux, nuit sans fond, liqueur sans ivresse.

 

D'après la série photographique Bandelettes.

Repost 0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 19:30

foule-solitude

 

Les sages ont perdu la vue dans la foule commune. La solitude s'en prélasse à l'ornière des mains fuyantes. Il n'y a de voeu que l'amer des funambules du dédain. Et les pas se font allègrement plus pesants, à chaque fossé ronfle le néant.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article

Présentation

  • : Les songes du Lotophage
  • Les songes du Lotophage
  • : Des créations, un petit univers. Une expérience littéraire dans le cadre d'un journal intime sensitif et artistique.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives