Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 19:30

foule-solitude

 

Les sages ont perdu la vue dans la foule commune. La solitude s'en prélasse à l'ornière des mains fuyantes. Il n'y a de voeu que l'amer des funambules du dédain. Et les pas se font allègrement plus pesants, à chaque fossé ronfle le néant.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
29 janvier 2013 2 29 /01 /janvier /2013 13:19

larve-bleue

 

La larve est une réjection. N'est que puissance d'annihilation, suc déchet rédhibitoire de toute désinfection. La couche stomacale se secoue en soubressauts pelure de bile qui s'extrait péniblement en hémoptysie ruissellement. Entâchement brun, résidu pataugement excrémentiel, comme une sédimentation, les vomissures se font rocs dans la gorge fendillée.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 22:45

triste

 

C'était comme un mal de tête languissant, une force noircissante qui bouffe l'intérieur et ne fait que déborder, déborder, et puis s'étale et vomit outrepassant les contours, se déversant comme une mer infâme qui brise les digues de peaux mortes. Une nécrose, un fluide qui sédimente jusqu'aux plaines du thorax embourbé.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 15:56

entremêlements

 

Un entremêlement coeur d'intestin, intérieur beauté canonique. Organe juteux s'époussetèrent en canaux irrigués. Un nuage fébrile se vaporise en sel de sulfure, rongeante acidité tuméfie les chairs liquoreuses.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 20:46

oiseau-cercle

 

L'oiseau casqué se poste droit, dans sa bulle de vert. Aux trémoussements de la lave rouge, il flotte comme un pollen dans les airs, une enveloppe circulaire, de quoi se protéger.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 22:56

oiesaux-mille-formes

 

Dans la caverne veloutée, aux parois humus qui fermente s'afflige en amas vague de pourriture végétale. Les deux créatures nichent en son sein, lissent leur atours, aussi éloignés l'un de l'autre qu'une souris d'un escargot. Dans l'antre il y a des plumes vertes et frêles au long cou disgracieux et aux yeux comme des soucoupes, et puis un grand costaud brun à la tête minusucule et à la crinière de griffon. Ils sont debouts, et rien ne semblent les lier. Ils sont là, comme ils auraient pu ne pas être. Là ou ailleurs mais quand même, présents. Avant de s'évanouir au détour d'une galeries souterraines aux rameaux foncés. Ils sont un peu troglodytes je crois, la lumière du soleil leur fait trop mal pour se risquer à coller leur rétine à l'air libre.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 22:10

fleur-bourdons

 

Les bourdons piquent avec majesté aux filaments soyeux de la fleur inclinée. Les insectes volette le fuseau qui suppote le gel sucré miel aux pétales qui tremblent.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 19:52

oiseaux-double

 

Il était un pinguoin, la peau aux granules, croissance irraisonnée, deux oisillons symétriques empatés et couve le petit dernier. Les yeux en fissures, ils vivront mieux aveugles, l'air est bien trop frais pour eux. La charmille de leur plumes soudain s'affaissera en pointillisme exigu.

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 10:56

Escamotant les silencieuses jeunesses, de bras et de crins, d'allure blafarde et chuchotante, les torpeurs amoncellent les turpitudes ravageuses sur les corps décousus par un trop fervent désir. Les torrents sacrificiels, des amants de la boue et du stuc raclent les fonds ternis, sublime impiété.

 

humains-encre

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 14:52

formes-dessin

 

Les globules pèsent de tous leur poids, aux organes rétractés, s'erraflent les boursouflures en fleur. Les grattements d'encre se projettent, fantasmatiques lumières filtrant l'opacité. Ecarquiller les songes, voiler d'une couche colorée pour enfin exulter en idéogrammes langoureux...

Repost 0
Published by June - dans L'imaginarium
commenter cet article

Présentation

  • : Les songes du Lotophage
  • Les songes du Lotophage
  • : Des créations, un petit univers. Une expérience littéraire dans le cadre d'un journal intime sensitif et artistique.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives