Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 22:09

 

oiseau-tissu-pm3

 

Il vogue le cuirassé emplumé. Il se pare de ses ailes ou des nageoires atrophiées battant le glissement sur le duvet liquéfié.

 

oiseau-tissu-pm1

 

Il n'oublie pas son manteau brouillé de gris, puis se fond dans les algues bleues, mais au couchant il brille de doré qui pleut.

 

oiseau-tissu-pm2

 

Il est circonvolutions, tout entier peau et corps. Il fabrique l'enroulement de l'onde qui semble s'enrubanner sur ses propres tréfonds, une prose coulante.

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 23:12

hubris-torturé1

 

Hubris monstrueux se rafistole comme il peut.

 

hubris-torturé2

 

S'agite en tout sens, les membres en croix, transmutation charpies tissulaires.

 

hubris-torturé3

 

Cire aspergée, tiqueture de soubassement cutané. Agression, comme assailli lumière condensation.

 

hubris-torturé4

 

Démesure arbrisseau téméraire et toujours assoifé, s'écharde les deux yeux, crevasses obsidiennes, pierre qui se fend abîme immonde.

 

hubris-torturé5

 

Ouïr quelque part, le chant rauque et flebile de l'abhorré s'entrechoquant au milieu des limbes en masque de flanelle.

Repost 0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 20:23

bonhomme-blanc

 

Assis sur une boîte, il restait de marbre. Les coulures jaillissaient en gangrène qui coule et caillots s'assèchant. L'oxydation ferreuse, la peur des mauvais jour, en prophyrine grumeuleuse râcle la blanche pâleur de ses membres fragiles.

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 13:35

coupelle-à-cailloux1

 

Une petite coupelle, motifs végétaux, couleurs des herbes, empreintes de la chaleur. Encre noire s'enroule au détour des formes qui ceignent l'intérieur.

 

coupelle-à-cailloux4

 

Etoile brune, ronde printemps été, horizons poussières de cailloux, la fleurs robuste et sèche s'acccroche dans les méandres de la falaise.

 

coupelle-à-cailloux3

 

Une spirale, infini.0Eet triangles s'entrent et se repoussent, terre et pousses tendres à la sève rutilante.

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 22:27

arbre-aux-humains2

L'humanoïde à la peau rouge, la nymphe des bois aux souliers verts, la naïade aux seins bleus... l'arbre les porte en effigie idoles émerveillées.

 

arbre-aux-humains1  

 

Les crépitements brillance à la texture mordorée s'épanouissent portraits capturés... 

  arbre-aux-humains4

Repost 0
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 22:31

Les pendus ailés chahutent au bout des branches. Les yeux vides, les pattes balantes...

 

arbre-aux-oiseaux-morts2

 

Ils dodelinent les os en l'air, une vapeur fantômatique soutien l'échafaud au tertre infertile. Le doux grincement des squelettes légers, se met comme à frissonner dans un silence froid comme des corps gelés.

 

arbre-aux-oiseaux-morts1

Repost 0
15 janvier 2013 2 15 /01 /janvier /2013 16:10

Des bras, des jambes, un bec, des mains, pas d'ailes, visage informe. Une créature anthropomorphe, ou zoomorphe selon le point de vue choisi au départ.

 

homme-oiseau

 

Morphologie qui s'impose, croisement inter-espèce, chimère diabolique, transformation contre-nature, entremêlement abominable, syncrétisme malsain. Ou bien découlant de quelque origine divine.

 

homme-oiseau1

 

Celui qui flotte entre les deux monde, l'augure personnifié, un surhomme, un messager, flirte à la frontière du sacré et du profane, création de cauchemar, ou symbole personnifié, incarnation donnée par les dieux. Un monstre humain à tête d'oiseau.

 

homme-oiseau2

 

Repose bien assis, le front haut, la marque des esprits vigoureux. Bariolé, costume de fête, l'étrange fête permanente du royaume sur lequel il règne.

 

homme-oiseau4

 

Le côté enfantin ne se départit jamais d'une once d'angoisse verdoyante, aux sourcils qui rougeoient.

 

homme-oiseau7

 

Délicat, le bec effilé, la vision stable, la stature solennelle des princes respectés, les atours brillants, le cou noble des créatures sacrées...

 

Je vous renvoie à mon projet sur les oiseaux morts, incarnation en volume :

- Les oiseaux morts, partie I

- Les oiseaux morts, partie II

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 22:41

Les prémisses papier fragilise, armature de fer, lier les lignes.

 

cage  cage2

 

Le bipède ailé prend forme et volume.

 

oiseau-cage

 

 

Mis en cage, petit oiseau ne deviendra pas grand. Traits courbes se répondent, se poursuivent à l'infini, enserre et élargissent l'horizon. Rotondité imparfaite, un peu cabossée, l'oiseau est pendu, centre point de conjonction.

 

oiseau-cage1

 

L'espace semble immense aux barreaux amadoués. Mais le vide est plus pesant que n'importe quelle entrave. Sa prison et sa maison, il s'absorbe et s'intègre aux entrelacs convulsifs.

 

oiseau-cage2

 

Son cou, ses pattes, autres courbes autres échos, assimilation progressive aux frontières familières.

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 19:08

Petits pendentifs en papier mâché, papillons et crâne, vanités colorées.

Inspirés des peintures d'Ana Bagayan, artiste de pop surréalisme.

 

En plus, étoile de mer scintille vert émeraude, jaune citron et rouge de cadmium.

 

pendentifs

 

Début de réalisation, entre temps, changement de peintures acryliques, essai entre peinture et encre...

 

pendentif-papillon-pm1

 

Ailes s'ébattent, au squelette affligé, dents qui s'avancent, brûlure jaune du soleil de midi.

 

pendentif-papillon-pm2

 

Trempé jus de mûre, corps rose bonbon, crâne bleu nuit, gouttes trépanation, violettes pétales éparses.

Repost 0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 20:10

Allure petite moineau, gros bec casse noisette.  Bien fiché sur ses pattes, tranquille il scrute de son oeil vert.

 

oiseau-pm3

 

Un peu dodu, rougeoit le contentement et la félicité. La vie semble si simple lorsqu'on est joli oiseau.

 

oiseau-pm2

 

Plumage lissé, bien arrangé, chant de velours et groseille picorée, le petit sultan des bois aime se pavaner.

 

oiseau-pm4

Repost 0

Présentation

  • : Les songes du Lotophage
  • Les songes du Lotophage
  • : Des créations, un petit univers. Une expérience littéraire dans le cadre d'un journal intime sensitif et artistique.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives