Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2013 4 06 /06 /juin /2013 18:50

La ménade est étendue, elle cabre le dos, fatigue de la nuit verte et violette. Le corps est harassé des mélopées de flûtes jouées à plein poumon par les aulètes. Le dieu est apparu en gloire, flétri d'abord en une longue élégie et puis flamboyant, sublime, renaissant à nouveau au rythme du dithyrambe. L'herbe a poussé, les arbres ont déployé des jeunes pousses dans leur feuillage ainsi étoilé. Dans la danse vive menée par le thyrse de Dionysos, les esprits ont haleté, ont fouetté l'air dans des claquements sourds, et des plaintes muées en cris de frayeurs. La pulsion de la mort, alors terrible violence, s'est faite peu à peu acte d'amour, auréolant de magnificence la vie -cette mortelle- des disciples hallucinés. L'ivresse sacré épandit dans le coeur des danseurs, la cruelle et tragique beauté de la vie sur la terre.

 

la-ménade

 

 

Avancements et étapes de ce grand format : déjà première esquisse fusain.  

 

femme-nue-croquis

 

Premiers tâtonnements acrylique (mauvaise qualité des peintures, couleurs peu rutilantes...)

 

femme-nue-peinture

 

Après l'essai sur carton, la silhouette s'étend au fusain, puis les premiers coups de pinceaux...

 

ménade

 

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 20:59

nu-de-dos

 

La ligne s'épanchait tranquillement le long du couvre-lit, les turbulences réfrénées au choc, dernier glissement assoupi aux creux des reins. Un contour seul, l'espace aucune prise, dedans et dehors, intérieur extérieur, le blanc s'insinue, ne faire qu'un avec les choses comme évidées.

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 13:38

De dos

 

Le nu de dos, soustraire le regard, exposer masse vivante. Autoportrait, retourner en arrière. Ne pas frémir rester droite et attendre que le flash imprime une seconde la lumière aveuglante sur mes pores. Plier les couvertures, les tissus absorbant l'étincelle. Jouer le drapé, se prendre pour une odalisque fatiguée.

 

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 18:30

Nue

Ancien nu retrouvé, dans le bloc à dessin, plus d'un an déjà.

A l'origine, esquisse préparatoire pour le projet Féminin Sacré.

 

Corps en tension, contours tranchants arêtes montagneuses. Maintenir l'équilibre, souffrance du corps cabré, muscles figés, ankylosés, toute la difficulté d'être à la fois modèle et dessinateur. Cerner l'espace, le volume, un territoire à explorer, distance focale ajustée. Maintenir la ligne, garder le cap, embrasser la figure, enlacer tout le corps d'un geste écrit par le regard.

 

nue-fusain

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
20 août 2012 1 20 /08 /août /2012 20:30

Le corps est un paysage aux teintes innombrables et aux rives changeantes.

 

Tronqués, comme si les membres arrachées violemment, dévoilaient avec plus de force la matéralité du corps, par leur absence, leur manque, leur perte. Corps déjà entrain de se désagréger, dès la venue au monde...

 

torsefemme

 

A la fois translucide et matière opaque, charnue et invisible, plein et vide, imposant et fragile.

 

nufemme

 

Teintes terreuses, entrelacs filandreux, fils carnés, retour au sol, à la boue, à la poussière.

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 13:58

Ce projet a plus d'un an, se remémorer les circonstances.

 

Idée du corps, exploration de celui-ci, fouille dans les interstices de chairs, ondulation des teintes de peau, réécrire les lignes corporelles, retrouver les surfaces physique, les volumes poreux. Le corps comme objet  de passage, de voyage. Donner à voir les membres, ne pas hésiter à couper, détacher les morceaux, délimiter pour mieux les faire vibrer.

 

 

féminintryptique

 

Le corps féminin comme espace spirituel. Espace de matière ou s'est gravée l'empreinte, la trace du sacré.

L'apanage des déesses, les attributs féminins, l'antique lignage pour les trois stades, les trois visages, les trois aspets du principe féminin éternel.

 

tryptique1

 

Dévoiler ce qui se dérobe au regard, mais ne pas tout montrer. L'image d'un corps qui est Un et multiple, éternel, donc figé, mais pourtant protéiforme. Ils sont tous les corps à la fois, mais pas un en particulier.

 

tryptique3

 

Besoin de ce qui est constitutif. la vue en plongée, prolongation du moi pour ceux qui regardent, parvenir à la connaissance par le corps et la matière. Le corps est un substrat d'Etre.

 

tryptique2

 

Façonné de la terre, l'alliance tellurique. Le sol est chair, les muscles sont argile, la peau recouvre comme le sable fin sur les roches. Minéral et boue, les matériaux primordiaux de la création dans la cosmogonie primitive.

 

 

Repost 0
Published by June - dans Soma gunès
commenter cet article

Présentation

  • : Les songes du Lotophage
  • Les songes du Lotophage
  • : Des créations, un petit univers. Une expérience littéraire dans le cadre d'un journal intime sensitif et artistique.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives